Derrière Fragment Zéro , la vie.

post

Des portraits éclatés, des visages déconstruits, des corps exposés, explosés… Avec Fragment Zéro, Pascal Mouri redonne vie et mouvements à l’image statique pour lutter contre l’ennui et briser les carcans de la photographie académique.

Son genre ? L’humain. Obsédé par le portrait, il a d’abordcherché à mettre en lumière et sublimer ceux qui l’entourent : amis, rencontres, clients… Le trop beau ne l’intéresse pas.Trop attendu. Il aime quand la beauté se réveille derrièrel’objectif. Mais le réveil n’était qu’un commencement. Après 5 ans de travaux – mêlant pourtant déjà l’art photographique à l’art numérique, de manière à dépasser les limites fixées par le premier – Pascal Mouri a décidé de tout « foutre en l’air », pour s’amuser. Il a repris ses portraits figés dans le temps et dans l’espace, les a secoué, démolis, éclatés pour faire naître de ces brisures une nouvelle image, une nouvelle vie : celle de Fragment Zéro.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s